Diabolisation ;

17 10 2019

Quand j’ai arrêté de boire de l’alcool j’ai eu tendance à diabolisé touts les lieux ou je m’alcoolisai avant, même à me mettre à jugé mes anciens camarades avec qui je buvais. Je ne me rendais pas compte que le monde dans lequel je m’alcoolisai avant été et resté le monde dans lequel je vie et qu’à par moi, rien n’a changé. Diabolisé les autres ne sert à rien car je devais à présent vivre avec ces gens là, tout en restant celui que je me suis promis d’être. C’est un long travail que je me suis mis à faire sur moi même, sur mes habitudes et surtout, un gros travail de tolérance. Je ne dois en aucun cas jugé la conduite de ceux qui me disait sans cesse : Qui a bu boira ! Je ne devais en aucun cas vouloir à tout pris changé ceux avec qui je partagé un verre ou deux autrefois mais, accepté que j’avais changé et pas eux. A moins de m’isolai sur une île déserte je retrouvé et retrouverais toujours sur ma route des gens qui boivent et d’autre pas.

Osé le dire ! Ce n’est pas une tare d’être alcoolique abstinent, juste une maladie avec la-quel on apprend à vivre en société. Au début j’avais l’impression que mon entourage allé me jugé car je ne bois plus d’alcool dès qu’on lève un verre pour une occasion, mais je me suis vite fait des amis qui on compris que je ne bois pas et qui, à mas grande surprise se sont mis à levé leur verre de jus de fruit avec moi, par solidarité. Le monde n’ai pas hermétique aux arguments du fait que l’on ne bois pas bien au contraire, je me suis aperçu qu’on trouvé cela sympa et j’ai vu des remarques du genre : Tient c’est bien, on à notre chauffeur pour rentré ! Oui en effet mes amis ce sont mis à me faire confiance pour conduire leur voiture alors qu’avant ils avaient peur que je leur rail la peinture.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Maconneriepeillat |
Intersyndicaleadapei79 |
rucher du Bout de Cesnes |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Vracdesouvenirs
| Futureofwork
| Marseille Poubelle la Vie