KERSCLOU

9 08 2019

KERSCLOU

Jean EDERMAN habite dans un petit immeuble de la ville de KERSCLOU une ville de six mille habitant dans la banlieue Nancéienne en Meurthe et Moselle. Le Mardi six Juin deux mille dix sept, alors que les fondations du grand réservoir d’eau du Parc Richard POUILLE à Vandoeuvre lès Nancy était en construction, une pierre ronde été tombé des tas de gravas, était passé sous les tôles d’acier entre le futur réservoir et le restant du Parc. Cette pierre grosse comme une petite balle de sept centimètres de diamètre, avait attiré l’attention de Jean de par sa fluorescence. Dès qu’il toucha la pierre il senti un effet bizarre sur son organisme, dans la nuit qui suivi il avait pris quelques centimètre passant d’un mètre soixante quinze à un mètre quatre vingt dix sept, sa musculature devint plus ferme et importante, il pouvait voir aussi bien de jour comme de nuit et surtout, il avait acquis quelque pouvoir extra sensorielle tell que la télékinésie, appliqué à son propre corps et devint capable de volé dans les air et faire ce placé comme lui toute personne ou objet qu’il touché et même à distance qui la ou les personnes été dans son champs de vision. Son corps été devenu résistant à n’importe quelle chocs et projectiles grâce au champs d’énergie qui l’entouré. Sûr que ces nouvelles capacités venaient de la pierre qu’il avait trouvé, il pris rendez-vous avec le Maire de sa ville afin de lui faire part de sa découverte.

Le Maire de KERSCLOU le reçu le Vendredi neuf Juin de l’année deux mille dix sept un peu étonné et incrédule du récit que Jean avait fait à sa secrétaire. A l’issue de l’entretient le Maire garda la pierre et demanda à Jean de n’en dire aucun mot à qui que ce soit. Une semaine plus tard le Maire téléphona en personne à Jean à qui il donna rendez-vous le Lundi dix neuf Juin et fit promettre à Jean de ne rien dire à qui que ce soit. Jean se rendit au rendez-vous comme prévu, il fut reçu par le Maire qui été entouré par le Ministre de la défense et trois Généraux. Le ministre demandé à Jean de se soumettre à une batterie d’examens médical dans un hôpital militaire de la région Parisienne ainsi qu’à une de sept milliards d’euros net avec une rente annuelle à vie de six milliards d’euros, en échange il devait gardé sa découverte comme étant un secret d’état, Le Maire de KERSCLOU, Marcel LETANIER, reçu la même sommes que Jean en échange de sa discrétion. Une délégation de scientifiques fut envoyé sur les lieux de la découverte sous le prétexte de faire des recherches géologiques mais aucune autre roche de fut découverte, ce qui laissa à pensé que la roche été une météorite tombé dans le secteur il y a fort longtemps.

Le neuf Août deux mille dix neuf, Jean EDERMAN été devenu propriétaire d’une chaîne d’hôtels comprenant cent vingt six hôtels en France et trois cent quatre vingt dix à l’étranger. Il s’était également rendu principal actionnaire de trois des plus grande agence immobilière de Meurthe et Moselle. Installé dans une somptueuse résidence sur Vandoeuvre lès Nancy, il faisait profité de sa fortune toutes les associations de la ville en leurs offrant de subventions très importantes. L’été deux mille dix neuf Jean EDERNAN avait proposé aux enfants de partir gratuitement en colonie de vacance en bordure de mer, pour ceux qui avaient décidé de resté sur Vandoeuvre, Jean avait proposé des excursions dans des parcs d’attractions, le zoo et le pôle aquatique d’Amnéville, une carte Jeune rendez l’accès à la piscine gratuite. Les écoles de la ville avait reçu une cure de jouvence et un équipement informatique dernier cris équipé chaque classe.

Tout allé pour le mieux pour Jean EDERMAN, le Maire encore en place sur Vandoeuvre lès Nancy en deux mille dix neuf se représentait à sa propre succession en deux mille vingt, dans le soucis de se garantir le soutient de l’homme important qu’été devenu Jean EDERMAN, lui avait proposé la deuxième place sur sa liste électoral et la promesse de la nommé premier adjoint en cas de victoire, ces élections avaient eux lieu les quinze et vingt deux Mars deux mille vingt, Jean qui apprécié le Maire ne se fit pas prié et accepta l’offre qui lui été faite. Jean qui est président de l’association « cent auteurs contre le cancer » avait un stand le cinq Juillet deux mille vingt à l’occasion de la fête des associations de Vandoeuvre lès Nancy. Pour mettre de l’animation il avait acheté quarante mille bandes dessinés des Advangers afin de les distribué gratuitement aux enfants. Il avait aussi loué les services de comédiens portant les costumes des personnages des bandes dessinés des Advangers, lui s’était réservé la tenu de super man et c’est par les airs qu’il été arrivé sur le stand de l’association qu’il préside.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Maconneriepeillat |
Intersyndicaleadapei79 |
rucher du Bout de Cesnes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vracdesouvenirs
| Futureofwork
| Marseille Poubelle la Vie