• Accueil
  • > ADN
  • > Hypnose – Le laser de l’œil peut provoqué une réaction en chaîne exponentielle sur l’Hypothalamus !

Hypnose – Le laser de l’œil peut provoqué une réaction en chaîne exponentielle sur l’Hypothalamus !

12 11 2017

LASER OEILJ’ai été opéré à deux reprises pour des trous maculaire à deux mois d’intervalle en 2016, depuis moi qui pratique l’hypnose depuis mon plus jeune âge j’ai commencé à développé des aptitudes que je n’avais pas avant, a savoir, découvrir, crée des substances des choses, avoir des connaissance et trouvé logiquement des solutions à des problèmes sans effort alors qu’avant sus m’étais impossible.

Voyons déjà les faits :

Le laser génère une lumière capable de transporter une grande quantité d’énergie qui sera délivrée en un endroit précis de l’œil. Elle peut créer une cicatrice, coaguler un vaisseau, détruire un tissu anormal. Il existe plusieurs types de lasers capables d’émettre des rayonnements de couleur différente, du bleu à l’infrarouge : laser argon, laser krypton, laser diode, laser Nd-Yag, etc. Le traitement : Il s’effectue habituellement en externe. Le patient est assis devant l’appareil, après dilatation pupillaire par l’instillation d’un collyre. Un certain nombre d’impacts laser sera appliqué avec ou sans interposition d’un verre placé sur l’œil. Le temps de traitement n’excédera pas 15 à 20 minutes par séance. Anesthésie : L’œil est insensibilisé par un collyre, rarement par des injections de voisinage. Incidents ou difficultés préopératoires : une sensation d’éblouissement sera ressentie ; elle peut se prolonger au décours du traitement. Le traitement est habituellement peu douloureux. Il peut, chez certaines personnes, entraîner un malaise vagal et justifier la prise d’un médicament. Évolution postopératoire habituelle : Dans la très grande majorité des cas vous pourrez repartir juste après le traitement et reprendre dès le lendemain vos activités habituelles.

Effets indésirables : Dans les premières heures, vous pourrez ressentir un éblouissement, une vision brouillée, des maux de tête, une douleur qui disparaîtront rapidement. Les soins locaux sont réduits à l’instillation de gouttes selon les modalités qui vous seront précisées par votre ophtalmologiste. Un contrôle sera nécessaire. Complications : Les complications sévères de la photo-coagulation au laser sont rares. Il s’agit d’altérations du champ visuel périphérique et parfois d’une baisse d’acuité visuelle plus ou moins durable après la photo-coagulation pan-rétinienne chez les diabétiques.

D’autres complications sont moins sévères : – irritation de la cornée (kératite), – infection conjonctivale (bactérienne ou virale), – exceptionnellement : dilatation pupillaire prolongée, crise de glaucome aigu. Dans la plupart des cas ce traitement contribue à prévenir une baisse visuelle ultérieure mais ne donnera pas d’amélioration visuelle. Exceptionnellement une baisse visuelle définitive peut survenir au décours de ce traitement.

L’hypothalamus est une petite région située au cœur du cerveau. Il sert à la régulation de grandes fonctions comme :

La faim.

  • La soif.

  • Le sommeil.

  • La température corporelle.

Il est aussi impliqué dans le comportement sexuel, et les émotions.

Le poids de l’hypothalamus est d’environ 4 g, et il fait partie du diencéphale, appelé également ancien cerveau intermédiaire. Il comprend :

  • Le thalamus.

  • L’hypothalamus.

  • L’épithalame.

Il contient le troisième ventricule, rempli de liquide céphalo-rachidien. Situé sous le thalamus, et au-dessus de l’hypophyse, à laquelle il est rattaché par la tige pituitaire (tige reliant l’hypophyse à l’hypothalamus), il est divisé en plusieurs noyaux distincts (agglomérat de corps de neurones).

Le terme mamillaire, désigne ce qui est en forme de mamelons. Ainsi les corps mamillaires, sont des structures du cerveau, et plus précisément de l’hypothalamus, structures paires en relief, arrondies et situées près de la ligne médiane, en avant des pédoncules cérébraux, et en arrière de la tige hypophyse. L’hypothalamus est une zone située au centre du cerveau, dont il représente moins de 1 p. 100 du volume total, il se trouve au-dessus de l’hypophyse avec laquelle il est relié par une tige, la tige pituitaire. Il assure un double rôle de contrôle des sécrétions hormonales de la glande hypophyse (considérée comme le  » chef d’orchestre  » des autres glandes de l’organisme.), et de régulation de l’homéostasie (maintien des paramètres biologiques de l’organisme). Il intervient également dans le comportement sexuel et les émotions. Il fait partie d’un système appelé le système limbique (impliqué dans les émotions).

hypotaoeil

 

Ces nouvelles aptitudes je l’ai ai appliqué sur moi qui souffre d’une Hémochromatose génétique et d’un intoxication au mercure majeur. Je devrais être paralysé en phase finale car mon système nerveux ne devrait plus être ne état de me maintenir en vie encore longtemps. Au contraire avec l’invention du NHG j’ai réussi à réparé mon système nerveux à mesure qu’il se détruisait, à agir directement sur mes cellules et mon ADN au point qu’au jours d’aujourd’hui je suis insensible aux virus, aux microbes, aux bactéries que mon corps isole pour qu’ils ne puissent pas se reproduire.

Mon aptitude à reconstruire mes cellules augmente de jours en jours…..


Actions

Informations



Laisser un commentaire




Maconneriepeillat |
Intersyndicaleadapei79 |
rucher du Bout de Cesnes |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Vracdesouvenirs
| Futureofwork
| Marseille Poubelle la Vie